Que faire en cas de perte de la carte bancaire ?

Les banques constatent une perte à hauteur de près de cent mille cartes bancaires par an. De nombreuses raisons peuvent expliquer cette perte. Parfois, on perd la carte, mais le plus souvent, on vous la vole. En tout cas, les conséquences peuvent vite devenir désastreuses si vous ne faites rien. Il faut alors passer par certaines étapes pour officialiser la perte auprès de votre banque et des autorités. Cela étant possible que vous soyez à l’étranger ou au pays. Découvrez alors ce que vous devez faire en cas de perte de votre carte bancaire.

Les étapes à suivre lorsqu’on constate la perte de sa carte bancaire

Il peut arriver à tout le monde de perdre sa carte bancaire. C’est, en fait, une situation plutôt courante. Si cela vous arrive, procédez comme suit :

  1. Faire opposition

C’est une procédure qui consiste à invalider l’utilisation de votre carte. Ainsi, elle ne pourra pas être utilisée par une autre personne. Sachez que vous pouvez aussi faire opposition aux autres moyens de paiement (chèque, prélèvement automatique…).

Pour faire opposition, vous disposez de deux méthodes :

  • La procédure générale d’opposition est effectuée par téléphone. Elle sert à annuler la validité de votre carte en appelant le service interbancaire d’opposition. Cette opération est irréversible.
  • La procédure d’opposition ponctuelle est effectuée par courrier. Elle est rarement utilisée étant donné l’urgence de la situation. Elle sert aussi à annuler la validité de la carte en envoyant une lettre à votre banque.

Attention ! La banque procède à une vérification minutieuse avant de vous accorder l’opposition générale. Elle sera refusée si cette première détecte la moindre escroquerie ou de l’abus de confiance. C’est pourquoi il faut toujours conserver des preuves pour justifier la perte.

  1. Faire une déclaration de perte

Après l’opposition, vous devez déclarer la perte de votre carte auprès des autorités compétentes. Pour ce faire, vous pouvez vous rendre soit au commissariat, soit à la gendarmerie. Or si vous êtes à l’étranger, veuillez faire la déclaration au consulat.

  1. Confirmer l’opposition

Une fois la déclaration de perte faite, les autorités vont vous remettre un récépissé de la déclaration de perte. Pour confirmer votre opposition, envoyez ce document par lettre recommandée à votre banque. Cela vous dégagera de toute responsabilité en cas de litige.

Suivez bien ces étapes et gardez des preuves de la perte. Ainsi, la banque vous remboursera les sommes utilisées lorsque la carte bancaire n’a pas été en votre possession. En général, une franchise de 50 euros s’ajoute à la totalité desdites sommes.

La procédure pour faire opposition

On a vaguement vu la procédure pour faire opposition pour gérer la perte de votre carte bancaire. Vous avez le choix entre téléphoner au service interbancaire d’opposition ou envoyer un courrier à votre banque. On a déjà dit que la deuxième méthode est peu utilisée. C’est pourquoi on ne développera que la première.

Vous devez appeler le service interbancaire d’opposition au 0 892 705 705. Il reste disponible 7 jours/7 et 24 heures/24. Le service vous communique alors un numéro d’enregistrement. Gardez-le précieusement puisqu’il représente une trace datée de votre opposition. Vous en aurez grandement besoin en cas de contestation.

Pour recevoir ce numéro, vous devez donner le numéro à 16 chiffres de votre carte et la date d’expiration. Ainsi, notez ces informations et mettez-les en lieu sûr pour prévenir la perte.

Une fois l’opposition enregistrée, votre carte sera bloquée. Personne ne pourra alors l’utiliser. Il se peut qu’un ordre de paiement soit encore effectué après opposition. Dans ce cas, c’est votre banque qui est en tort. Vous pouvez alors contester cet ordre.

Sachez en tout cas que la procédure d’opposition est irréversible. Vous devez donc  demander une nouvelle carte même si vous retrouvez l’ancienne.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *